27 septembre 2014

Elekticity festival X Christine and the queens

Yeaaah ! J'ai ma place pour le festival elektricity ! Elektricity ? késako?
Elektricity c'est un festival musical qui se déroule à Reims (champagne-ardenne, marne,51), cette année du 28 septembre au 4 octobre. Pour la 12ème année consécutive, le festival fête les "musiques du temps présent" avec des invités de hauts vols."Elektricity met en lumière ses fondamentaux, ceux qui ont cimenté cette grande fête, à la fois populaire et audacieuse. Le festival se redonne comme ligne de conduite la passion du kick, celui qui rythme l'allégresse et la joie de plusieurs générations qui n’acceptent pas que l'été se termine déjà."



A cette occasion, de nombreuses choses sont prévues. Ce dimanche aux halle du boulingrin ont lieux un marché aux jeunes créateurs et de 12h à 18h, le percussionniste Jason Van Gulick investira également les lieux et jouera en utilisant la réverbération naturelle des sons dans le batiment ... l'architecture devient un composante musicale.
Tout au long de la semaine, des concerts auront lieux. Le jeudi soir, "pour redonner l'apparat chic de la musique qui a cimenté les fondations de sa maison, Elektricity investit les deux salles de la Cartonnerie et réunit plusieurs générations d'artistes sous l'étendard du plaisir et du kick libre" avec entre autres Salut C'est Cool, Daniel Avery, Paranoid London et Superdiscount 3.
Le vendredi soir, c'est au tour de London Grammar, Christine and the Queens et ALB d'entrer en scène. Le concert aura lieux à la belle étoile, sur le parvis de la Cathédrale de Reims. Vous connaissez surement London Grammar. Je vous présenterai CATQ après. ALB est un rémois. Avec ses manipulations éléctroniques pop, ALB ne pouvais pas ne pas passer à Reims. Il sort cette année son 2nd disque "Come out it's beautiful" Ce sera surement une soirée inoubliable !
Le samedi soir, c'est Brodinski qui monte sur scène avec ses "Guest", inconnus à découvrir sur place.
Bref, vous n'avez que l’embarras du choix.



X

Christine and the Queens



Comme vous l'avez surement compris, j'irais au concert du vendredi soir avec London Grammar Alb et surtout Christine and the Queens, une chanteuse que j'apprécie beaucoup voir énormément. Je vais donc vous parler un peu d'elle.

Christine, de son vrai nom Héloïse Letissier, est originaire de la banlieue nantaise. Elle a fait des études de théâtre à Lyon. En 2010 elle part à paris pour finir ses études. C'est à Londres qu'elle met en place son projet Christine and the Queens.Ce sont des travestis qui ont écouté ses peines dans un bar de London et lui ont dit d'inventer sa vie, quelle qu'elle soit. Lors de ses concerts, elle est souvent vêtue de costumes à coupe masculine, de façon androgyne.


 Son premier album, Chaleur humaine que je vous conseil fortement, est sorti en juin 2014.Chaleur humaine raconte les questionnement d'une jeune fille, Christine, sur son identité.En 2014, elle est également nommée aux Victoires de la musique 2014 dans la catégorie Groupe ou artiste révélation scène.

Et pour  vous, j'ai retranscrit les paroles de Christine, la 3ème chanson de l'album.


Je commence un livre par la fin
Et j'ai le menton haut pour un rien
Mon œil qui pleure c'est à cause du vent
Les absences c'est du sentiment

Je ne tiens pas debout 
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout 
Le ciel coule sûr ...
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Sous mes pieds le ciel revient


Il sourit rouge et me parle gris 
Je fais semblant d'avoir tout compris
Et il y a un type qui pleure dehors
Sur mon visage de la poudre d'or

Je ne tiens pas debout 
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout 
Le ciel coule sûr ...
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Sous mes pieds le ciel revient

Nous et la man on est de sortie
Pire qu'une simple moitié on compte à demi-demi
Pile sur un des bas côtés comme des origamis
Le bras tendu pareil cassé, tout n'est qu'épis et éclis 
Ces enfants bizarres crachés dehors comme par hasard
Cachant l'effort dans le griffoire
et une creepy song en étendard 
Qui fait : 
"hé...J'fais tout mon make up, au mercurochrome
hé...Contre les pop-up qui m’assurent le trône
oh...J'fais tout mon make up au mercurochrome
Contre les pop-up qui m'assurent le trône"
oh oh oh
Je ne tiens pas debout 
Le ciel coule sur mes mains
Je ne tiens pas debout 
Le ciel coule sûr ...
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains


(Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Le ciel coule sur mes mains)


Je ne tiens pas debout 
Sous mes pieds le ciel revient.






A bientôt !